top of page
Rechercher

Bien-être et habitat : Les 3 erreurs critiques à éviter en construction et rénovation

Êtes-vous en plein projet de construction ou de rénovation de votre habitat ? Avez-vous pris le temps de réfléchir à l'impact de ce nouvel espace sur votre bien-être ? Dans notre quête d'un chez-soi idéal, il est facile de se laisser guider uniquement par des critères esthétiques ou fonctionnels. Pourtant, l'influence de notre environnement sur notre santé physique et mentale est un facteur tout aussi crucial. Cet article vise à vous éclairer sur les erreurs communes qui peuvent compromettre votre bien-être à domicile, des pièges que j'ai souvent observés dans ma pratique. Laissez-moi vous guider pour faire des choix éclairés, alliant beauté, confort et sérénité.




Le beau ne suffit pas


Conscient vs Inconscient : Comprendre l'impact de l'esthétique sur le bien-être


Notre cerveau, divisé entre le conscient et l'inconscient, joue un rôle primordial dans notre perception du bien-être chez soi. Alors que notre conscient apprend et catégorise ce qui est esthétiquement plaisant, notre inconscient, lui, ressent. Par exemple, la couleur blanche, souvent louée pour sa sobriété et sa beauté, est en réalité perçue par notre inconscient comme froide et austère, rappelant la neige et le froid. Cette dichotomie entre ce que nous avons appris à admirer et ce que nous ressentons réellement souligne l'importance de réconcilier ces deux aspects pour créer un espace véritablement accueillant et chaleureux.


Les 3 erreurs à éviter :



Mauvais positionnement du lit

Souvent, l'emplacement du lit est déterminé sans considérer son impact sur le repos et la détente. Un lit mal positionné, par exemple face à une porte ou sous une fenêtre, peut perturber le sommeil. Un exemple est celui d'une chambre où le lit est placé directement sous une fenêtre basse, exposant les dormeurs à des courants d'air froids et à une luminosité excessive au petit matin.

Circulation de l'énergie inefficace

Une mauvaise gestion de la circulation énergétique dans la maison peut créer des zones de stagnation ou de turbulence énergétique, nuisant au sentiment de tranquillité. Par exemple, une maison où le salon est traversé par un couloir énergétique entre deux portes opposées peut se sentir agitée et moins accueillante.


Pollution électromagnétique  

L'omniprésence des appareils électriques modernes peut entraîner une surcharge électromagnétique, source de maux de tête et de malaise. Un cas typique est la chambre à coucher avec des appareils électroniques près de la tête de lit, augmentant l'exposition aux champs électromagnétiques pendant le sommeil.



Comment faire confiance à votre architecte ?

Faire appel à un architecte est une étape cruciale dans la création de votre espace de vie idéal. Cependant, il est essentiel de rappeler que leur expertise se limite souvent à l'aspect structural et esthétique de la construction. Pour un habitat véritablement aligné avec votre bien-être, il convient de questionner et d'adapter leurs recommandations. Mon approche vise à combler cette lacune, en intégrant le bien-être au cœur de la conception architecturale.



En savoir plus ?


Pour en savoir plus sur comment éviter ces erreurs et créer un espace qui nourrit votre bien-être, je vous invite à découvrir ma masterclass dédiée. J’y illustre des exemples concrets pour chaque point abordé dans cet article.




51 vues0 commentaire

Comments


bottom of page